Thursday, 13 April 2017

Pas facile l'horloge!

Bonjour à tous et à toutes!

Depuis une semaine, mon enseignant associé et moi travaillons la lecture de l'heure sur l'horloge. Nous savions que la tâche serait difficile à accomplir. Au début, la lecture de l'heure se passait plutôt bien. Les erreurs habituelles d'inverser les minutes et les heures étaient fréquentes. 

Les élèves progressaient bien. Ils faisaient beaucoup de manipulation avec des horloges en carton et avec une horloge projetée au tableau. Beaucoup d'exercices ont été faits pour manipuler les horloges, faire tourner les aiguilles, convertir les minutes en heures, etc. Ils réussissaient très bien et arrivaient à faire le lien entre Xh30 et l'expression "Xh et demie."

Tout s'est compliqué lorsque j'ai abordé les quarts d'heure avec eux. En consultant le programme français, le PFEQ ainsi que la PDA, j'ai bâti une planification solide pour faire les liens entre l'expression "et quart" et "Xh15". J'avais prévu plusieurs manipulations avec l'horloge, une horloge en papier pour la diviser en quatre parties égales, des exercices au tableau, etc. J'étais confiant de pouvoir réussir ma séance... Je pensais que tout irait bien. Comme je me suis trompé!

La séance s'est bien déroulée au départ, mais tout s'est gâché lorsque j'ai commencé à expliquer les quarts d'heure et les quatre parties égales de l'horloge. En plein milieu de la séance, j'ai réalisé que j'étais confronté à une fracture entre les programmes de nos deux systèmes scolaires. Alors qu'en 2e année et 3e année nos élèves québécois sont déjà en contact avec le vocabulaire des fractions, les élèves français n'ont aucune notion sur la chose. Tout est gardé pour l'équivalent de la 4e année et les autres années suivantes. 

À la fin de la séance, j'ai senti mes élèves plus fragiles qu'au départ sur la lecture de l'heure. Des fois, il arrive qu'on se "plante" devant la classe et décidément je m'étais "planté" bien comme il faut... Ce n'est jamais un bon sentiment de s'être planté devant la classe, mais j'ai accepté mes erreurs et j'ai retravaillé la séance en m'adaptant au niveau de connaissances de mes élèves. 

Bien des séances plus tard, nous avons retravaillé la lecture de l'heure et les élèves se sont démêlés. J'ai cherché une façon de rendre la séance et les contenus plus ludiques. En réfléchissant, je me suis rappelé une émission de jeunesse que j'écoutais qui se nommait "The Big Comfy Couch". Dans l'émission, le personnage principal faisait des étirements en imitant les aiguilles d'une horloge. (Voir photo ci-dessous).

En combinant cette émission et mon expérience d'animation en camps, j'ai pensé à un petit jeu simple où j'exploiterais les espaces extérieurs de mon école de stage. Le jeu est simple. Les heures et les minutes sont placés sur le sol en respectant l'ordre de l'horloge. Les élèves sont placés en groupes de 3. L'objectif est de reproduire l'heure demandée ainsi que les aiguilles d'une horloge en se couchant sur le plancher. Les autres élèves en attente doivent manipuler les petites horloges pour trouver l'heure demandée.

Je vous partage, très humblement, ma planification. De plus, voici les affiches pour l'activité de l'heure. Cliquez sur les mots précédents pour accéder aux documents.

Bonne journée à tous et à toutes!
Joyeux congé de Pâques!


No comments:

Post a Comment