Friday, 14 April 2017

Niveaux d'autonomie... On se lance!

Bonjour à tous et à toutes!

Depuis le début de mon stage, j'observe... J'observe BEAUCOUP! Toute cette observation m'a permise de réaliser que mes élèves ne sont pas les plus autonomes. L'amorce d'un travail est difficile et trop souvent le travail prend beaucoup de temps à terminer. En plus de cela, mes élèves ont beaucoup de difficulté à faire le travail sans une aide constante de ma part. Une part de la réponse à ces problèmes réside dans leur niveau de maturité. Ils sont jeunes, mais je crois en leur potentiel. Plusieurs d'entre eux, voire tous les élèves, bénéficieraient d'être beaucoup plus autonomes dans leur travail. 

Depuis mon premier stage, je cherche à trouver des alternatives aux systèmes d'émulation, aux systèmes d'argent scolaire et j'en passe. À la session d'automne passée, mon cours de gestion de classe m'a permis d'en apprendre beaucoup sur les différentes théories de gestion de comportements en éducation. Ce cours était merveilleux. Il a été donné par une enseignante plus que compétente et expérimentée dans le domaine. Le cours était plutôt théorique, mais il a questionné nos valeurs fondamentales en éducation. C'est dans celui-ci que l'idée d'avoir un système d'autonomie a commencé à prendre sa place dans ma tête. Ce système fait le tour des classes depuis quelques années déjà. D'ailleurs, ma très bonne amie Karine, de La classe de Karine, avait partagé un tel système sur son blogue il y a quelques années.

En voyant les comportements de mes élèves, je me suis dit qu'un tel système a sa pertinence dans ma classe et qu'il vaudrait la peine de l'essayer. En m'inspirant du document de Karine et des théories vues en classe à l'UQÀM, j'ai recréé des niveaux d'autonomie adaptés à la réalité de ma classe. De plus, les privilèges associés à chaque niveau sont adaptés à ma réalité en contexte hors Québec.

Un exemple de niveau d'autonomie
Cliquez sur l'image pour avoir accès au document des affiches.


Les privilèges de ma classe selon le niveau acquis
Cliquez sur l'image pour avoir accès au document.



Les niveaux d'autonomie ont été établis en fonction des objectifs que je me suis donné et des règles de la classe. Je compte renforcer positivement les comportements désirés auprès de mes élèves. Une fois qu'un comportement semble acquis chez l'élève, je le ferai progresser au niveau supérieur. Lorsqu'un élève progresse, il ne peut pas perdre son niveau d'autonomie ou son privilège. Un acquis reste, même si l'élève peut parfois avoir des débordements! On verra jusqu'où ils se rendront d'ici la fin de mon stage en juin! 

J'ai hâte de voir les résultats que cela va donner avec mes élèves. Il est certain que je devrai travailler plus fort au début et devrai renforcer positivement les comportements désirés plus souvent. Selon moi, le système devrait gagner en pertinence et en efficacité à temps pour ma prise en charge complète qui débutera à la mi-mai.

Et vous dans vos classes que faites-vous? Avez-vous un système similaire? Est-ce efficace pour vous?

À bientôt!

No comments:

Post a Comment